INTAKT RECORDS – CD-REVIEWS

TOM RAINEY TRIO
COMBOBULATED

Intakt CD 316 / 2019

 

 

Annie Murnighan, The New York City Jazz Record, Feb 2019

 

Combobulated (Intakt 316; Switzerland) Featuring Tom Rainey on drums, Mary Halvorson on guitar and Ingrid Laubrock on tenor & soprano sax. This is the fourth disc from the Tom Rainey Trio, one of the finest of all of the current Downtown units. The fact that all three members are leaders & composers on their own, each working with several of their own bands as well as loads of collaborations. What makes them incredible it that their music is completely improvised, yet they have developed a group sound, which is unique and recognizable. There are always surprises in store at every set. I caught them a few months back at the end of December, 2018 at Cornelia Street Cafe, which closed soon thereafter, after 40+ years of being a West Village staple?!? At that last set, the took thing completely outside of what one might expect. 
   This disc was recorded live at Firehouse 12 in September of 2017. The sound is extraordinary with some post production wizardry by David Town. Although their individual sound/voices are often recognizable, it is the ever-evolving blend of their sounds with the way things develop. The first piece is the longest and also the title piece. Off they go with Mary piling up those bent licks, repeating certain ones while the tenor sax and drums create heated spinning flow. Ms. Halvorson is the most surprising one here, coming up with unexpected licks, lines, repeating patterns, altering the direction is a number of strange ways. There are a number of intense eruptions which bring things to some wonderful climaxes. It feels like or perhaps sounds like medicine for our troubled times. The creativity and inventiveness has a way of inspiring hope, true democracy in action! Even when things calm down, there is an exquisite sense of mystery which emanates. There way too much amazing music here to adequately describe so I will leave it up to you to reward yourself with this immense treasure. Unbelievably cool!

Bruce Lee Gallanter, DMG Newsletter for Friday, February 8 2019   

 

 

Manfred Papst, NZZ am Sonntag, 17. Februar 2019

 


Rigobert Dittmann, Bad Alchemy, Feb 2019

 

Phil Freeman, Stereogum, Feb 22 2019

 


Pirmin Bossart, Jazz'N'More, Mar/Apr 2019

 

Alexander Schmitz, Jazz Podium, March 2019

 

Stefan Pieper, Jazzthetik, Mar/Apr 2019

 

Kimio Oikawa, jazztokyo.org, Mar 2019

 

Jean Buzelin, culturejazz.fr, Mar 17 2019

 

Pirmin Bossart, kulturtipp No.7, Mar 2019

Aldo del Noce, Jazz Convention, Mar 13 2019

 

Stefano Merighi, All About Jazz, Mar 25 2019

 

David Cristol, Les Chocs d'Avril, Jazz Magazine, April 2019

 

Bill Meyer, Downbeat Magazine, May 2019

 

Hannes Schweiger, Concerto Magazine, April/May 2019

 

Selwyn Harris, Jazzwise Magazine reviews Combobulated, Tom Rainey Trio

Selwyn Harris, Jazzwise Magazine, May 2019

 

 

Filipe Freitas, Jazztrail, USA, April 2019

 

Ken Waxman, Jazzword Blog, May 2 2019

 

Nicolas Dourlhès, Citzen Jazz, March 31 2019

 

Alessandro Manitto, Musica Jazz, June 10 2019

 

Guy Peters, Jazz & Mo'#8, Jun 2019

 

 

Simon Camatta, freistil, Österreich, Juli-August 2019

 

 

Batteur très actif dans l’avant-garde newyorkaise, Tom Rainey fait partie des batteurs les plus expressifs qu’il ait été donné de voir ces dernières décennies. A la fin des années 90, certains se souviendront peut-être de cet ébouriffant concert au « Lion s’Envoile » à Liège des « Chromatic Persuaders » de Neal Kirkwood, Mark Feldman, Lindsey Horner et Tom Rainey, première occasion de voir ce batteur dont on n’oublie pas facilement les prestations. On l’a revu très récemment au Mithra Jazz à Liège avec les guitaristes Nels Cline et Julian Lage contribuant à la créativité de la musique de l’instant.

On le trouve ici en trio avec des partenaires qu’il fréquente depuis dix ans et avec lesquelles il a enregistré plusieurs albums sur le même label. 

Mary Halvorson est sans doute la plus connue chez nous pour l’avoir vue avec les « Young Philadelphians » de Marc Ribot ou avec Jason Moran lors d’un récent « Jazz Middelheim ». La guitariste s’est forgé une fameuse réputation dans le jazz contemporain aux côtés de John Zorn ou Bill Frisell, alors que la saxophoniste allemande Ingrid Laubrock s’est installée depuis quelque temps aux USA où elle a travaillé, entre autres, avec Anthony Braxton. 

Après dix ans de collaboration dans ce trio, Tom Rainey atteint un degré d’empathie confondant avec ses deux partenaires : « La confiance est la priorité principale », dit-il, « Etre capable d’avancer dans l’inconnu sans crainte que les autres ne soient pas capables d’y arriver. » Car on est ici dans l’improvisation quasi absolue.

Le premier titre « Combobulated » qui s’étend sur plus de dix-huit minutes, développe l’esthétique recherchée par le trio : l’homogénéité, le son d’ensemble plus que le solo personnel, on entend ici l’interaction continuelle entre les trois musiciens, la tension est palpable du début à la fin sans que jamais l’écoute ne s’égare. « Fact », la deuxième pièce la plus longue de l’album, vire au hard rock puissant avec les sonorités très « métal » de Mary Holvorson, alors que « Point Reyes » et « Isn’t Mine » apaisent le climat électrique pour se dissoudre dans un brin de lyrisme inattendu.

Enregistré « live » dans le Connecticut, l’album tranche aussi par la post-production soignée de David Torn (auquel le dernier thème rend hommage), chose plutôt inhabituelle pour un enregistrement en public , une façon, selon Tom Rainey, de « protéger le jazz improvisé de la routine et de la coagulation ».

Un album passionnant de bout en bout; loin de la tendance « free » inaccessible, on est littéralement captivé par l’évolution des morceaux et l’empathie qui unit le trio.

Jean-Pierre Goffin, Jazzhalo, June 2019

 

Eric Snider, Jazziz, USA, Sommer 2019

 

Ingrid Laubrock in The New York Times by

Giovanni Russonello, The New York Times, Aug 1 2019

 

John Sharpe, All About Jazz, Aug 17 2019

 

Michael Ross, Guitar Moderne Blog, Nov 2019

 

 

 

to Intakt home